Nouvelle exposition

Petre Velicu
Exposition du 24 novembre au 22 décembre 2016

Dernières expositions

- Felix Aftene
Exposition du 6 au 28 octobre 2016
- Marek Halter
Exposition du 21 janvier au 20 février 2016
Lafond - Artiste en exclusivité

Ecrits

JPEG

CONTES PEINTS , c’est sous ce titre que les éditions L’Harmattan ont publié, en avril 2000, un premier recueil de contes pour adultes de Marie-Françoise Lafond.

Aux couleurs de la vie, vingt-cinq contes pour adultes tour à tour mélancoliques, cocasses, nostalgiques, troublants, émouvants, extravagants, inquiétants...
Hommes et bêtes s’y côtoient parfois sous une lumière tremblée, propice aux métamorphoses. A la lisière du monde tangible, nombre de ces héros basculent dans un temps nouveau. Le questionnement, l’ambiguïté, l’incertitude contemporaine trouvent ici une expression originale et poétique.
Ajustons les lunettes du cabaliste et déchiffrons, au delà du visible et de l’immédiat, une réalité plus étrange et plus essentielle. Vingt-cinq récits... autant de tranches de vie ou de destins qui interpellent, nous rappelant qu’au delà de l’ordinaire des jours se cachent toujours un zeste d’extraordinaire. M-F L.

JPEG

COCON GRIS , Éditions La Bruyère , 2003.

Récit étrange et insolite, tenant à la fois du roman et du journal, qui nous introduit dans un espace différent et un temps décalé.
Et aussi réalité insoupçonnée et intériorisée constituant, pour le lecteur, un authentique voyage-découverte, une aventure inédite à la lisière du songe, un surprenant chemin de liberté.
La quête de soi, la recherche de l’être motive et guide l’héroïne. Elle atteindra son but dans l’éblouissement, laissant derrière elle, ouverte, la porte des possibles...

JPEG

UNE CERTAINE NUIT... LE VISITEUR , Éditions Salvator , 2008.

« C’était il y a quarante ans, un certain soir, une certaine nuit… C’était hier mais aujourd’hui j’éprouve l’impérieux désir d’en rendre compte, de témoigner, de partager l’extraordinaire.
Dois-je dire que, sans prévenir, sans crier gare, sans sonner ni frapper à ma porte à l’improviste comme un voleur, un Visiteur inouï est entré dans ma chambre et, ô stupeur, a posé la main sur mon cœur, m’arrachant un torrent de larmes ?
C’était il y a quarante ans, une certaine nuit. Mais il me semble bien qu’auparavant déjà cette invisible Présence se soit laissée pressentir. Discret et silencieux, le Visiteur sûrement veillait et attendait l’heure choisie. Mais n’agit-il pas ainsi, sous des formes différentes certes, avec chacun d’entre nous ? Mon intention n’est pas de témoigner ici d’une expérience privilégiée. Je veux simplement donner un exemple de la proximité étrange et merveilleuse de ce quelqu’un si intimement concerné par notre bonheur. »

JPEG

CONTES DE L’AUBE , La Bartavelle , 2009.

Quatorze contes pour adultes qui, dans une langue poétique, nous transportent aux frontières du réel.

« Après des études de philosophie et d’esthétique, Marie-Françoise Lafond se consacre à la peinture de 1965 à 1991.
Une vingtaine d’expositions, en France comme à l’étranger, lui permettent d’acquérir une reconnaissance publique lorsqu’elle est privée de la vue, en 1991, à la suite d’un accident thérapeutique.
Elle se consacre depuis à la rédaction d’ouvrages dans lesquels elle restitue le monde qu’elle ne peut plus dessiner de son pinceau. Les Contes de l’Aube sont le quatrième livre qu’elle publie. »

JPEG

DE-CI DE-LA, Paysage intérieurs , L’Harmattan , 2012 (21 € ).

« Souvenirs épars, voix intérieures, échanges entendus ou rêvés, instantanés de voyages ou arrêts sur images, rencontres fugitives et réflexions constituent la trame de ces textes inédits qui sont tout à la fois saisie de l’instant et esquisse de l’âme.
Sur le mode poétique, l’auteur s’en vient, s’en va, évoquant ici un soupir, là un cri, plus loin un sourire, ailleurs une jubilation moqueuse.
L’amour, la tendresse, l’attente, l’inquiétude, la mélancolie courent le long de ces pages, ces états que nul n’ignore et qui sont les frémissements de la vie.
De-ci, de-là, un chemin buissonnier qui nous révèle à nous-mêmes. »

PNG

LA SONGEUSE , L’Harmattan , 2016 (14 €).

« Par le biais de son héroïne, la Songeuse, dont l’existence n’est peut-être qu’onirique, l’auteur renoue avec les interrogations de son enfance, ces « pourquoi » souvent laissés sans réponse et que n’efface jamais tout à fait l’entrée dans la maturité.
S’adressant tour à tour aux mouettes, au sable ou à la spatule, observant les corps allant et venant sur la plage et, au-delà, l’océan scintillant, elle se prend à méditer sur la fragilité de la Terre-mère et de ses ressources, sur l’écoulement temporel, facteur de déclin mais aussi espace offert à notre liberté, sur l’inaccessible accès au fond des choses et sur ce souffle originel que certains éprouvent comme une présence.
La Songeuse... Un regard sur le monde pour le mieux accueillir et aimer. »

PNG

Marie-Françoise Lafond et Gilles Wolkowitsch - Séance de dédicace, Châteauroux, 2012






 -  RSS 2.0 - Mentions légales et crédits

Services

Rechercher sur le site

S'authentifier